Les prix des matières premières et de l’énergie ont vivement augmenté en Europe occidentale depuis fin 2021.Après déduction des diverses aides telles que l’« amortisseur électricité » et le « plafonnement pour les très petites entreprises », et en l’absence de nouvelles mesures d’aide, les prix de vente de l’électricité aux clients professionnels reculeraient de 15 % en 2024, mais resteraient supérieurs de 67 % à leur niveau de 2021.Sans aides en 2024, la baisse aurait été limitée à 11 %. Sans prendre en compte ces aides, octroyées depuis trois ans, les prix de vente aux clients professionnels auraient reculé de 23 % en 2024, tout en restant supérieurs de 74 % à leur niveau de 2021.En ce qui concerne le gaz naturel, les fournisseurs prévoient un recul des prix de vente aux clients professionnels de 12 % en 2024 avant déduction des aides. Ainsi, les prix retrouveraient presque leur niveau de 2022, mais resteraient supérieurs de 62 % à leur niveau de 2021.