Le Président de la République a réaffirmé l’engagement de la France envers l’intelligence artificielle (IA) en la désignant comme une priorité stratégique. Cette ambition se traduit par des investissements massifs de 2,5 milliards d’euros dans le cadre du plan France 2030.