En zone euro, l’ESI composite indique que le sentiment économique recule en juin (95,9 après 96,1). En Allemagne, le climat des affaires (enquête IFO) se dégrade en juin (89,0 après 90,3) et les chiffres publiés vendredi 28 juin font état d’une stabilisation du chômage à 3,3 % en mai. En Espagne, l’estimation de l’activité au 1er trimestre a été revue à la hausse selon la 2e estimation (+0,8 % au lieu de +0,7 %) et l’inflation au sens de l’IPCH recule en juin (+3,5 % après +3,8 %). Les ventes au détail espagnoles chutent en mai (−0,6 % après +0,8 %).

En juin, aux États-Unis, l’activité au 1er trimestre a été revue à la hausse (+0,4 % au lieu de +0,3 %). En avril, la consommation des ménages chute (−0,1 % après +0,4 %) tandis que les prix de l’immobilier (FHFA et S&P 20) sont orientés à la hausse (resp. +0,2 % après +0,0 %, et +0,4 % après +0,3 %). Les commandes de biens durables progressent en mai (+0,1 % après +0,2 %), alors que la confiance des ménages se dégrade légèrement en juin (100,4 après 101,3). Au Royaume-Uni, l’activité du 1er trimestre 2024 est révisée à la hausse (de +0,1 pt, à +0,7 %, après −0,3 % au 4e trimestre 2023). Au Japon, la production industrielle (au sens de l’IPI) augmente en mai (+1,2 % après −1,2 %) tandis que le chômage reste stable à 2,6 %. En avril, le commerce mondial progresse (+1,5 % après −1,1 %) selon les données CPB.