L’ALSF accompagne depuis 2010 les gouvernements africains dans la négociation de transactions commerciales complexes dans des domaines critiques comme les litiges entre créanciers et des restructurations de dette. L’ALSF travaille également à former 15 000 avocats et officiels gouvernementaux africains à moyen terme. Dans un contexte où les vulnérabilités d’endettement s’accentuent sur le continent africain, l’action de l’ALSF est centrale pour apporter une assistance ciblée aux pays africains concernés.

La France se réjouit de contribuer à l’ALSF à travers ce don pour soutenir son action cruciale pour le continent et continuer à renforcer les capacités des responsables africains sur les sujets juridiques. La France avait déjà contribué à l’ALSF en 2013.

 

Signataires :

William Roos, chef de services des affaires multilatérales et du développement

Olivier Pognon, Directeur de la Facilité africaine de soutien juridique

 

En savoir plus sur l’ALSF