D’après le Point de conjoncture du 14 septembre de la Banque de France, la perte d’activité serait de −5 % en août et en septembre (après −7 % en juillet). Le PIB progresserait de +16 % au 3e trimestre (après −13,8 % au T2). Cela est proche de l’estimation du Point de conjoncture du 8 septembre de l’INSEE, où la perte d’activité en août est identique (−5 %), et le rebond du PIB de +17 % au 3e trimestre. Les projections macroéconomiques de la Banque de France confirmeraient une reprise « en aile d’oiseau » : un rebond rapide suite au déconfinement, puis une phase de reprise plus lente. La croissance du PIB serait de −8,7 % en 2020, puis de +7,4 % en 2021 et de +3,0 % en 2022, et il rejoindrait son niveau de fin 2019 au 1er trimestre 2022, avant le PIB de la zone euro. • L’inflation diminue en août, retrouvant son niveau de juin à +0,2 % (en glissement annuel, après +0,8 % en juillet) ; cette baisse reflète principalement le repli des prix des produits manufacturés lié au décalage des soldes d’été, ainsi que le ralentissement des prix alimentaires. • En août, les ventes du commerce de détail ralentissent (+1,4 % après +2,4 % en g.a.).

Climats des affaires sectoriels Banque de France


 

Generated by Feedzy