Premier déplacement du Président Uhuru Kenyatta à l’étranger depuis le déclenchement de l’épidémie de Covid, la visite du Chef de l’Etat kényan était placée sous le signe de l’innovation et des nouveaux partenariats économiques.

A l’Elysée tout d’abord, où trois projets importants pour le renforcement des relations économiques entre la France et la République du Kenya ont été signés lors de la visite du Président Kenyatta :

  • Le financement de la prolongation de la ligne 4 du Commuter, qui reliera l’aéroport international Jomo Kenyatta à Nairobi : en mobilisant un prêt du Trésor de 128 millions d’Euros, la France soutient ainsi le développement du réseau de transport en commun de la ville de Nairobi, contribuant à réduire l’emprunte carbone des usagers.
  • Le financement du raccordement de la centrale géothermique de Menengai au réseau de distribution électrique national : avec ce prêt du Trésor de 62,5 millions d’Euros, la France marque son soutien au développement des énergies renouvelables au Kenya.
  • L’accord de concession permettant la construction de l’autoroute Nairobi-Nakuru-Mau Summit (180 km) par le consortium Meridiam-Vinci Construction-Vinci Concessions. D’un coût total estimé à 1,6 milliard Euros, il s’agira du plus important Partenariat Public Privé en Afrique de l’Est, première étape pour doter le Kenya d’axes routiers modernes et sûrs permettant de relier la capitale Nairobi à l’Ouest du pays et ainsi le port de Mombasa à l’Ouganda.

Ces trois projets sont tous la concrétisation d’engagements forts pris par le Président de la République lors de sa visite au Kenya les 13 et 14 mars 2019.

Les deux Présidents ont ensuite participé jeudi 1er octobre à  l’ouverture de la Conférence BPI-France Innovation Génération – BIG, l’un des plus grands rassemblements européens dédiés aux entrepreneurs et l’occasion d’évoquer leur vision de l’avenir des relations entre l’Europe et l’Afrique. Dans ce contexte de crise sanitaire, Emmanuel Macron et Uhuru Kenyatta ont rappelé le rôle central de la jeunesse, des entrepreneurs et des relations de partenariat équilibrées entre les entreprises de différents pays pour faire émerger le rebond de la croissance en 2021 et les innovations qui construiront le monde de demain. 

Le Président Emmanuel Macron a annoncé la tenue en mai prochain à Paris d’une conférence internationale pour redéfinir “les règles du financement de l’économie africaine”, et proposer ainsi un cadre de financement “plus assaini” et “équitable” avec l’Afrique.

Une intervention à retrouver en intégralité ici :

https://big.bpifrance.fr/fr