commerce

Après un discours d’accueil par Guillaume Chabert, chef du service des affaires multilatérales et de développement de la DG Trésor, qui a rappelé la riche actualité en matière de politique commerciale et les grands enjeux auxquels doit faire face l’OMC, les stagiaires ont pu assister à deux présentations thématiques portant sur la position que défend la France dans la réforme de l’OMC et dans le domaine de la propriété intellectuelle. L’après-midi fut consacré à la rencontre avec des opérateurs : l’Agence française de développement et Business France sont intervenus pour partager leurs expériences et leurs projets en matière d’aide au commerce.

Les stagiaires du programme de stage franco-irlandais (FIMIP) ont ainsi pu se faire une idée de la manière dont la France participe à la définition de la politique commerciale à l’échelle européenne et comment elle décline, au niveau bilatéral, des programmes pour faciliter les échanges commerciaux avec les pays en développement à différentes échelles.

La France contribue chaque année à ce programme à hauteur de 800 000 € par l’intermédiaire de son aide au commerce. Depuis sa mise en place en 2003, ce programme de stage, d’une durée de 10 mois, a permis de former près de 200 fonctionnaires.