En décembre 2019, la moitié de la population bénéficie d’au moins une prestation légale versée par les caisses d’allocations familiales (CAF). Le nombre de foyers allocataires augmente de 6,5 % sur un an, notamment du fait de la très forte progression du nombre de bénéficiaires de la prime d’activité (+ 43 %), à la suite de l’élargissement en janvier 2019 des conditions d’éligibilité.Cette progression du nombre de bénéficiaires de la prime d’activité est limitée à 24 % dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Néanmoins, la part de la population couverte par la prime d’activité reste nettement plus élevée dans ces quartiers (25 %, contre 13 % sur l’ensemble du territoire).