• Dans son Point de conjoncture du 4 février, l’Insee estime que l’activité en janvier a été stable par rapport à décembre, à −4 % de son niveau d’avant-crise. La consommation aurait reculé (à −7 % après −4 % en décembre), après avoir été portée par les achats de rattrapage suite à la réouverture des commerces. • En janvier, l’indice des directeurs d’achats (PMI) composite pour la France connait une nouvelle contraction (−1,9 pt à 47,7), de même que celui de la zone euro (−1,3 pt à 47,8). Le PMI industriel progresse (+0,6 pt à 51,6), mais l’indice composite est pénalisé par le recul marqué des services (−1,8 pt à 47,3). • En décembre, le déficit commercial pour les biens poursuit sa réduction mais à un rythme plus modéré qu’en novembre (à 3,4 Md€ après 3,8 Md€, données CVS). Sur l’ensemble de l’année 2020, le déficit extérieur s’est accru (à 65,1 Md€ après 58,3 Md€ en 2019) • Les chefs d’entreprises de l’industrie manufacturière anticipent un très fort rebond de leur investissement en 2021 (+10 % en valeur) après une chute qu’ils estiment à −13 % en valeur en 2020, selon l’enquête trimestrielle de l’Insee sur les investissements dans l’industrie. Leur prévision d’investissement s’améliore aussi bien pour le premier que le second semestre 2021. • En janvier, l’inflation en France aurait augmenté à +0,6 % en glissement annuel après +0,0 % en décembre, selon l’estimation Flash de l’Insee, principalement en raison du décalage des soldes.  

 Echanges commerciaux FAB-FAB y compris matériel militaire