Au Royaume-Uni, les échanges extérieurs chutent fortement en janvier, sous l’effet du Brexit et des restrictions sanitaires liées à la Covid. Les exportations de biens reculent ainsi de –19,3 % en valeur (–40,7 % pour les exportations vers l’Union Européenne) et les importations de biens de –21,6 % en valeur (–28,8 % en provenance de l’UE). Le déficit commercial se réduit fortement en janvier (–1,6 Md£ après –6,2 Md£ en décembre).Le PIB mensuel britannique chute de –2,9 % en janvier (après +1,2 % en décembre), et l’indice de la production industrielle (IPI) chute de –1,5 % en janvier. Aux États-Unis, les demandes hebdomadaires de chômage diminuent pour la semaine du 1er au 6 mars (+712k après +754k la semaine précédente). Au Japon, le PIB progresse de +2,8 % au 4e trimestre 2020 (2e estimation) après +5,3 % au 3e trimestre 2020.

Selon la 3e estimation, le PIB de la zone euro recule de –0,7 % au 4e trimestre 2020 (après +12,5 % au 3e trimestre). La production industrielle progresse en zone euro (+0,8 % en janvier après –0,1 % en décembre) et en Italie (+1,0 % après +0,2 %), mais recule en Allemagne (– 2,5 % après +1,9 %) et en Espagne (–0,7 % après+0,8 %). En Allemagne, l’excédent commercial progresse en janvier (+22,2 Md€ après +16,4 Md€ en décembre). L’indice des prix à la consommation (IPC) allemand progresse au même rythme en février qu’en janvier (+1,6 %). Au contraire, l’IPC recule en Espagne en février (–0,1 % après +0,4 % en janvier). Enfin, les ventes au détail espagnoles reculent en janvier (–7,6 % après +1,3 % en décembre).

Indicateurs

 Production manufacturière

Generated by Feedzy