En 2017, un ménage sur cinq a consommé des aliments de sa propre production ou de celle provenant d’un autre ménage, qu’il s’agisse de produits du jardin, de la basse-cour, de la cueillette, de la chasse ou de conserves préparées à partir de ces produits. Les légumes sont les aliments les plus fréquemment autoconsommés, devant les fruits, les œufs, le lait ou les produits laitiers. Les deux tiers des ménages concernés disposent d’un jardin avec un potager ou un verger. Les plus âgés autoconsomment davantage. L’autoconsommation est plus fréquente à Mayotte, en Martinique et dans l’Ouest de la France métropolitaine.