En mars, le commerce mondial poursuit sa reprise, en hausse de 2,2 % selon le Centraal Planbureau (après +0,1 % en février). Les échanges mondiaux profitent de la reprise dans le secteur industriel et évoluent 5,6 % au-dessus du niveau de décembre 2019.

En zone euro, l’indice climat économique de la Commission (ESI) progresse à un haut niveau en mai (114,5 après 110,5) soutenu par le relâchement partiel des mesures sanitaires sur la période. En Allemagne, l’évolution du PIB au 1er trimestre est revue légèrement à la baisse à -1,8 % (revu de ‑0,1 pt, après +0,5 %) selon la seconde estimation. La consommation a particulièrement pesé sur l’activité du fait de la recrudescence des mesures sanitaires (cf. infra). En mai, les perspectives économiques se redressent principalement dans le secteur des services  selon l’enquête IFO (102,9 après 99,2). En Espagne, les ventes aux détails refluent légèrement après avoir nettement rebondi en mars (−0,4 % après +2,7 %).

Aux États-Unis, la progression du PIB au 1er trimestre est confirmée en hausse à +1,6 % (après +1,1 %). L’activité américaine évolue à un niveau proche de celui d’avant-crise (écart de −0,9 % à son niveau du 4e trimestre 2019). La consommation des ménages est quasi-stable en avril (−0,1 % après +4,1 %) après avoir fortement progressé au 1er trimestre, soutenue par le relâchement des mesures sanitaires de concert avec les transferts monétaires directs aux ménages ; et les commandes en biens durables reculent (−1,0 % après +1,3 %). Durant la semaine du 17 au 22 mars, les demandes de chômage hebdomadaire diminuent toujours à +406 milliers après +444 milliers la semaine précédente.

 

Generated by Feedzy