En zone euro, l’indice PMI d’activité manufacturière atteint son plus haut niveau historique en avril : 63,1 après 62,9. Les PMI manufacturiers sont toujours en zone d’expansion en Espagne (59,4 après 57,7), en Italie (62,3 après 60,7) et en Allemagne malgré un léger ralentissement (64,4 après 66,2). L’indice PMI du secteur des services progresse fortement en avril en zone euro (55,2 après 50,5) grâce à l’allègement des mesures sanitaires, en Espagne (59,4 après 54,6), en Allemagne (52,8 après 49,9) et en Italie (53,1 après 47,3). En avril, les ventes aux détails diminuent dans la zone euro (−3,1 % après +3,3 %), avec une baisse marquée en Allemagne (−5,5 % après +7,7 %). Le taux de chômage est quasi stable dans la zone euro (8,0 % après 8,1 %), et en Allemagne à 4,7 %. En mai, l’inflation atteint 2,0 % en zone euro, et 2,4 % en Allemagne et en Espagne. En Italie, le PIB se redresse de 0,1 % au premier trimestre 2021 et le chômage augmente  (10,7 % après 10,4 %) alors que l’inflation est en hausse à 1,3 % en mai (après 1,0 %). Au Royaume-Uni, les PMI sont en hausse dans le secteur manufacturier (65,6 après 60,9) et les services (62,9 après 61,0). Outre-Atlantique, les indices ISM d’avril sont au-dessus du seuil d’expansion, dans les secteurs manufacturier (61,2 après 60,7) et des services (64,0 après 62,7). Les dépenses de construction résidentielle sont en progression en avril (+1 % après +2,6 %) alors qu’elles diminuent dans la construction non résidentielle (−0,5 % après −0,5 %). Durant la semaine du 24 au 29 mai, les demandes de chômage hebdomadaires sont en baisse à +385 milliers après +405 milliers la semaine précédente. En mai, le chômage américain est en recul (5,8 % après ­6,1 %). Au Japon, l’indice de production industrielle est en hausse en avril (2,4 % après 1,8 %).

 

Generated by Feedzy