• L’indice de production industrielle (IPI) reste quasiment stable en avril dans un contexte de durcissement des mesures sanitaires (−0,3 % en variation mensuelle après +0,6 %). Il reste en net retrait par rapport à février 2020 (−6,6 % après −6,3 %). Les secteurs industriels évoluent de façon hétérogène : la production automobile continue de se dégrader fortement, dans un contexte de difficultés d’approvisionnement, alors que celle des autres matériels de transport (dont l’aéronautique) s’améliore ; elles restent toutes deux très en-deçà de leur niveau d’avant-crise. • En avril, le déficit commercial en biens est stable (à −6,2 Md€) après une amélioration depuis la mi-2020, résultat d’une progression des exportations (+1,6 % en valeur après +2,7 %) similaire à celle des importations (+1,6 % en variation mensuelle après +4,5 % en mars) ; exportations et importations tendent vers leurs niveaux de février 2020 (à 95,5 % et 99,6 % de ce niveau, respectivement). • Au 1er trimestre, l’emploi salarié du secteur privé progresse de 0,5 % (soit 88 800 créations nettes d’emplois) après s’être replié  (−0,2 % soit 31 100 destructions nettes d’emploi) mais demeure inférieur à son niveau d’avant-crise de 1,2 %. L’emploi public se stabilise quasiment (−2 700 destructions nettes d’emploi) mais dépasse son niveau d’avant-crise (+0,6 % soit 33 600 créations nettes).

 

 

 

Generated by Feedzy