La DG Trésor aide les entreprises françaises à se développer à l’international avec le FASEP (Fonds d’études et d’aide au secteur privé), subvention permettant de financer des études de faisabilité ou la démonstration de technologies innovantes. Le FASEP intervient en amont d’un projet d’infrastructures ou permet à l’entreprise de démontrer l’efficacité de ses méthodes. Exemple avec la plateforme digitale développée par Bluspark et déployée auprès de l’entreprise publique d’eau et d’assainissement de la ville d’Itu (Brésil, État de São Paulo) pour faciliter la communication, la remontée d’alerte, et le suivi des interventions entre les pouvoirs publics, l’exploitant et les usagers.

Faire progresser les services publics à l’heure de l’ouverture du marché au secteur privé

L’accès à l’eau potable et à l’assainissement est un enjeu majeur au Brésil. Aujourd’hui, plus de 15% des brésiliens n’ont pas accès à de l’eau potable en réseau, dont la moitié en milieu urbain. En 2018, seulement 58% des eaux usées étaient collectées et 46 % du total de l’eau consommée était traitée. 35% des Brésiliens ne sont pas raccordés à un réseau d’assainissement, soit 62 millions de personnes.

Le secteur vit actuellement un moment historique. Le gouvernement fédéral martèle son ambition d’un accès à l’eau potable pour 99% des brésiliens et d’un raccordement à des réseaux d’assainissement efficaces pour 90% de la population à l’horizon 2033. L’évolution du cadre réglementaire en juillet 2020 laisse entrevoir des opportunités considérables de développement et une ouverture du marché aux investisseurs et opérateurs privés brésiliens et internationaux.

Dans ce contexte, la qualité des services est vouée à progresser afin de mieux répondre aux attentes des pouvoirs publics et des usagers, améliorer l’efficience globale des offres, afin de se différencier pour les acteurs publics et privés. La fluidité et qualité de la communication entre les parties prenantes en est une composante essentielle, pour l’heure très peu investie au Brésil malgré une transition numérique de la société en marche exponentielle !

Une solution légère, simple, collaborative et accessible à tous depuis un smartphone

Bluspark, start-up fondée en 2018, s’est donnée pour mission de faire évoluer la relation entre les acteurs publics et les citoyens, notamment en accompagnant les villes et les collectivités dans leur transformation numérique. Il s’agit de contribuer à établir plus de collaboration et d’échange d’informations entre eux, de manière fluide, au service de la performance opérationnelle.

La solution déployée auprès de la Companhia Ituana de Saneamento (CIS-Itu, Etat de São Paulo, Brésil) se structure autour d’une application Cloud et repose sur un système d’information géographique (SIG). Elle offre une information simple (échanges sur la base de textes, images, vidéos, fichiers, etc.) via une application qui a la particularité d’être connectée avec WhatsApp. L’intégration de la communication via l’application WhatsApp a d’ailleurs été déterminante pour conquérir les citoyens brésiliens qui exploitent abondamment ce canal au quotidien, tant au niveau personnel que professionnel. La plateforme déployée associe ainsi légèreté, simplicité et collaboration. 

A Itu, les services de la ville exploitent la plateforme pour communiquer en moyenne 2 fois par semaine vers les usagers. Les taux d’engagement mesurés sont très élevés ; près de 98% des communications sont consultées et lues. En moyenne, 13 interventions par semaine sont générées et suivies sur la base de la plateforme. Un rapport de surveillance des ouvrages hydrauliques est généré chaque semaine.

Le projet FASEP a été mené en un temps record, malgré un contexte entravé par la crise sanitaire. A partir des premiers échanges entre les partenaires fin 2019, le projet a été lancé en mars 2020, le premier déploiement opérationnel a eu lieu à l’été 2020. L’ensemble des résultats visés a été atteint en février 2021.

[+ Tout savoir sur le Fonds d’études et d’aide au secteur privé (FASEP)]

Aujourd’hui, une référence au Brésil et des perspectives de croissance nombreuses et variées

Par le FASEP, Bluspark a véritablement engagé sa projection sur le marché brésilien.

L’ouverture sur le Brésil était considérée fin 2019 comme une possibilité, une perspective de moyen terme sur un marché très prometteur. Grâce au FASEP, Bluspark dispose aujourd’hui d’une très belle référence pour un déploiement plus large sur le territoire brésilien et une ouverture réelle sur le marché. [Voir le témoignage de Vincent Menu (DG CIS-Itu), sur la solution de Bluspark]

Sur les dernières semaines, plus de 25 prospects ont été rencontrés. Plusieurs projets sérieux sont en discussion. Le contrat avec CIS-ITU a été prolongé au-delà du financement FASEP. Un MoU a été signé le 7 février dernier avec GS Inima (opérateur privé sur le secteur de l’eau et l’assainissement) qui souhaite intégrer Bluspark comme le support de sa communication avec les usagers sur l’ensemble du Brésil.

Les perspectives de développements sont aujourd’hui nombreuses dans des secteurs aussi variés que l’eau et l’assainissement, l’éclairage public, la propreté urbaine, les centres de gestion opérationnels (smart cities), la maintenance et l’exploitation de bâtiments.

Les Services économiques de la direction générale du Trésor

Pivot à l’international de la Team France Export, les Services économiques s’appuient sur les outils financiers du Trésor pour aider les entreprises à financer leurs projets à l’international.

+ Tout savoir >>

+ Le Service économique régional de BRASILIA >>

 

Generated by Feedzy