L’initiative Tibi, lancée à Bercy en 2020, vise à favoriser le financement des entreprises technologiques. L’événement “Financer la IVe révolution industrielle”, organisé le 7 juin 2021 et ouvert par Bruno Le Maire, a permis de dresser un premier bilan.

Les résultats témoignent de la forte mobilisation des opérateurs financiers et des investisseurs institutionnels et correspondent aux objectifs fixés à moyen terme.

L’initiative s’est déployée très rapidement malgré la crise : plus de 3,5 milliards d’euros ont déjà été engagés par les investisseurs partenaires. Complétés par le reste des souscriptions, réalisées par des investisseurs tiers, l’ensemble des fonds labellisés représente plus de 18 milliards d’euros, sur un objectif initialement fixé à 20 milliards d’euros. [+ Retrouver la liste des fonds]

Financer la IVe révolution industrielle : revoir l’événement du 7 juin

Votre navigateur ne supporte pas les iframes.

Le 7 juin 2021, Bruno Le Maire a proposé que cet objectif total de 20 milliards d’euros soit rehaussé à 30 milliards d’euros. Ces perspectives renforcent l’ambition de consolider en France un pôle leader en Europe en matière de financement privé des scale-ups.

La France est en passe de devenir le plus grand centre d’investissement en start-ups et en scale-ups de l’Union européenne. C’est un facteur de souveraineté technologique et d’attractivité pour les meilleures start-ups européennes.

+ Télécharger le dossier de presse “Financer la IVe révolution industrielle” >>

L’investissement dans les entreprises technologiques est soutenu par la direction générale du Trésor. Sous l’égide du président de la République, les investisseurs institutionnels se sont engagés début 2020 à y consacrer 6 milliards d’euros sur les trois prochaines années. La DG Trésor coordonne la mise en œuvre de l’initiative, anime les comités techniques où sont examinées les candidatures des fonds et veille à la pertinence des fonds sélectionnés au regard du cahier des charges. + Toutes les informations >>

Generated by Feedzy