Enquête cruciale pour le suivi du marché du travail, l’enquête Emploi a connu en 2021 une refonte majeure. En effet, en se conformant au nouveau règlement européen sur les statistiques sociales, entré en vigueur en début d’année, le questionnaire de l’enquête Emploi a été rénové. Outre une meilleure harmonisation européenne, cette refonte permettra de mieux répondre aux besoins de ses utilisateurs et aux nouveaux enjeux du marché du travail. Dans le même temps, le protocole de l’enquête s’est modernisé : depuis le début de l’année, après une première interrogation maintenue en face-à-face, les ménages ont désormais la possibilité de répondre sur Internet en réinterrogation, en plus du téléphone. La méthode de pondération a également été revue.Ces changements étaient susceptibles de modifier le niveau des indicateurs issus de l’enquête. Pour pouvoir estimer au mieux les ruptures induites, une vaste opération méthodologique « Pilote » a été conduite tout au long de l’année 2020 et au premier trimestre 2021. Cela permet d’estimer des séries rétropolées « sans ruptures » sur les principaux indicateurs conjoncturels, afin de continuer d’éclairer la conjoncture du marché du travail sur longue période. Au final, le niveau du taux d’emploi des 15-64 ans est relevé de 0,8 point en 2020, alors que le taux de chômage est inchangé ; la part de halo autour du chômage est rehaussée de 0,8 point. Les évolutions de l’ensemble des indicateurs corrigés de la rupture sont quant à elles quasi inchangées sur le passé, notamment pendant la crise sanitaire et économique de 2020.

Generated by Feedzy