Gezelin Gree / MEFR

Le Sommet a permis de mettre en avant les bons résultats de la France en matière d’attractivité économique. En 2020, la France est restée, selon une étude du cabinet EY, la première destination européenne pour les investissements étrangers, devant le Royaume-Uni et l’Allemagne. Les annonces faîtes lors du Sommet – 22 nouveaux projets d’investissement, représentant 3,5 Md€ d’investissements et la création de 7 000 emplois au cœur des territoires – ont confirmé cette dynamique.

L’ADN du Sommet : des échanges directs entre décideurs économiques et politiques. Le jour-J, plus de 100 rendez-vous bilatéraux ont eu lieu entre les membres du Gouvernement et les décideurs économiques afin de faire le point sur les projets d’investissements des entreprises. Les membres du Gouvernement ont également pu mettre en avant les mesures de soutien aux entreprises du plan « France Relance », et réitérer les réformes mises en place depuis 2017 pour renforcer l’attractivité économique de la France. En parallèle de ces rencontres B2G (« business-to-governement ») se sont tenus près de 300 rendez-vous B2B (« business-to-business »), ainsi que la réunion du Conseil d’affaires France-Nigéria.

Outre ces rencontres bilatérales, cette 4ème édition a permis aux décideurs économiques et politiques de réfléchir ensemble aux enjeux de l’après-Covid. Lors du déjeuner, le Ministre Bruno Le Maire et le Commissaire européen Thierry Breton ont répondu aux questions des dirigeants d’entreprises sur les mesures de relance françaises et européennes. Dans l’après-midi, des ateliers de réflexion, organisés en partenariat avec le Boston Consulting Group, ont abordé trois thèmes-clés pour la reprise économique : la résilience industrielle européenne, les innovations de rupture, et la logistique. Fruit d’un partenariat exceptionnel avec le World Economic Forum (WEF), un panel de discussion a ensuite rassemblé Ngozi Okonjo-Iweala, directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), la Ministre Agnès Pannier-Runacher et des dirigeants d’entreprises autour du Professeur Klaus Schwab, président-fondateur du WEF, pour un échange en séance plénière sur l’impact de la crise sanitaire sur l’économie internationale.

Le Président de la République a conclu cette journée riche en échanges et réflexions. Dans son discours, le Président a réaffirmé sa confiance dans l’économie française pour s’adapter à l’ère de l’après-Covid, et identifié cinq défis majeurs que devront relever la France et l’Europe pour rester des acteurs économiques de premier plan : la transition numérique, la transition écologique, la lutte contre les inégalités, le changement démographique, et la nécessité de cultiver notre autonomie stratégique.

L’organisation du Sommet Choose France a été coordonnée par Régis Baudoin, secrétaire général de cette 4ème édition, en collaboration étroite avec le bureau Bilat5 de DG Trésor, Business France, l’ANCT et la direction de la Diplomatie économique.

Generated by Feedzy