Fin 2019, 3,5 millions de personnes exercent une activité non salariée, dont 0,4 million dans le secteur agricole. Hors secteur agricole, le nombre de non-salariés augmente de 6,4 % entre 2018 et 2019. Les effectifs de micro-entrepreneurs progressent de nouveau fortement en raison de dispositions législatives favorables à ce statut. En revanche, le nombre de non-salariés classiques diminue pour la sixième année consécutive.En 2019, les non-salariés classiques des secteurs non agricoles perçoivent en moyenne 3 830 euros par mois : de 1 370 euros dans le commerce de détail hors magasin à 9 180 euros pour les médecins et dentistes. À secteur égal, les femmes gagnent 32 % de moins que les hommes. Les micro-entrepreneurs retirent en moyenne 590 euros mensuels de leur activité ; 29 % cumulent cependant cette activité avec un emploi salarié. Entre 2018 et 2019, le revenu d’activité moyen hors secteur agricole baisse de 4,9 % (+ 8,1 % pour les micro-entrepreneurs et – 1,1 % pour les non-salariés classiques par contrecoup d’une forte hausse en 2018).