• La production industrielle a retrouvé de l’allant en juin : l’IPI dans l’industrie manufacturière progresse significativement (+0,9 % après −0,6 % en mai), comme l’IPI dans l’ensemble de l’industrie (+0,5 % après −0,4 %). L’indice manufacturier reste toutefois en retrait par rapport à son niveau d’avant-crise (−6,2 %), comme dans l’ensemble de l’industrie (−5,3 %). Malgré le redressement du mois de juin, la production manufacturière recule de 1,4 % au 2e trimestre par rapport au trimestre précédent. • Le sentiment des directeurs d’achat sur l’activité économique se replie légèrement en juillet. Le PMI composite fléchit de 0,8 pt (à 56,6), en lien avec la contraction des soldes dans tous les grands secteurs de l’économie : le PMI industriel perd 1 pt (à 58,0), comme celui des services (−1 pt à 56,8), le PMI dans la construction baisse plus modérément −0,4 pt (à 48,5 pt). • Les immatriculations de voitures particulières neuves chutent sévèrement en juillet (−6,7 % après +3,2 %). Elles retombent à un plus bas niveau depuis novembre 2020. • Le solde commercial français s’est amélioré en juin (−5,8  Md€ après −6,6 Md€ en mai), puisque les exportations ont cru à rythme plus soutenu que les importations (+5,4 % en valeur contre +2,9 %). • Au 2e trimestre, l’emploi salarié du secteur privé progresse de +1,2 % (soit +239 500 créations nettes d’emplois), plus fortement qu’au 1er trimestre (+0,5 % soit +91 400 créations nettes d’emploi) et retrouve son niveau de fin 2019.

 

 

 

Generated by Feedzy