En 2020, 735 200 bébés sont nés en France, soit 2,4 % de moins qu’en 2019. Les naissances baissent à compter d’avril, puis fortement à partir de mi-décembre 2020 et jusqu’à mi-février 2021, neuf mois après le premier confinement du printemps 2020 dû à la pandémie de Covid-19. Entre le 15 décembre 2020 et le 15 février 2021, il est né 10,2 % de bébés en moins qu’entre le 15 décembre 2019 et le 15 février 2020. Le rebond qui a suivi en mars et avril n’a compensé que partiellement cette chute.Neuf mois après le premier confinement, les naissances diminuent le plus pour les femmes les plus jeunes (surtout avant 20 ans) mais également pour les plus âgées (40 ans ou plus). Le rebond au sortir du confinement croît avec l’âge ; pour les plus jeunes, les naissances après le confinement restent cependant inférieures aux années précédentes.Les naissances reculent sur l’ensemble du territoire, mais davantage dans les régions les plus touchées par la première vague de la pandémie.Sur les six premiers mois de l’année 2021, les naissances baissent de 2,7 % en moyenne quotidienne par rapport à un an auparavant.

Generated by Feedzy