En zone euro, les indices PMI manufacturiers définitifs reculent légèrement en octobre (58,3 après 58,6 en septembre). C’est aussi le cas de l’Allemagne (57,8 après 58,4), alors qu’ils progressent au Royaume-Uni (59,1 après 55,4). Les PMI services suivent le même schéma, en recul en zone euro (54,6 après 56,4), en Allemagne (52,4 après 56,2), en Italie (52,4 après 55,5) et en Espagne (56,6 après 56,9) mais en progression au Royaume-Uni (59,1 après 55,4). En septembre, le chômage au sens du bureau international du travail (BIT) reflue légèrement en zone euro (7,4 % après 7,5 % en août) et en Italie (9,2 % après 9,3 %). Les ventes au détail reculent en zone euro (-0,3 % après +1,0 %) et en Allemagne (-2,5 % après +1,2 %); elles progressent en Italie (+0,3 % après +0,5 %). En Allemagne, l’indice de production industriel (IPI) recule en septembre (-1,1 % après -3,5 %), tandis que les commandes à l’industrie progressent (+1,3 % après -8,8 %). L’IPI rebondit en Espagne (+0,3 % après -0,2 %).

Aux États-Unis, la balance commerciale se dégrade en septembre (-80,9 Md$ après -72,8 Md$), comme les dépenses de constructions résidentielles (-0,4 % après +0,1 %) et non résidentielles (-0,6 % après +0,0 %). L’expansion du secteur manufacturier américain ralentit en octobre selon l’indice ISM manufacturier (60,8 après 61,1), tandis que le secteur tertiaire continue d’accélérer (66,7 après 61,9). Le chômage américain s’améliore en octobre (4,6 % après 4,8 %). Dans la semaine du 24 au 30 octobre, aux États-Unis, les demandes de chômage hebdomadaires ont à nouveau chuté (+269K après 283K).