• En septembre, le déficit commercial en biens est stable (à −6,8 Md€, après −6,7 Md€), résultat d’une légère baisse des exportations (−0,9 % en valeur après +3,8 % en août) et des importations (−0,5 % en variation mensuelle après +2,4 %). • La Banque de France revoit à la hausse sa chronique des niveaux mensuels du PIB au 3e trimestre : l’activité se serait trouvée à −½ % de son niveau d’avant-crise en juillet (contre −1,5 % initialement prévu dans son point de conjoncture du 11 octobre), elle aurait retrouvé son niveau d’avant-crise en août (contre −1 %), puis l’aurait très légèrement dépassé en septembre (de +¼ % contre −½ %). • Selon l’enquête mensuelle de conjoncture de la Banque de France, l’activité est quasi stable en octobre dans l’industrie et les services mais elle progresse dans le bâtiment. Dans l’industrie, le taux d’utilisation des capacités de production baisse légèrement par rapport à septembre, ce qui semble être en lien avec les difficultés d’approvisionnement qui restent à des niveaux exceptionnellement élevés.

 

 

 

Generated by Feedzy