Dans l’enquête mensuelle de conjoncture de la Banque de France, dont la majorité des entretiens ont été réalisés tout début janvier, l’activité évolue en décembre à la hausse dans l’industrie et les services, et plus légèrement dans le bâtiment ; l’activité reste donc résiliente face à la vague Omicron. Le taux d’utilisation des capacités (TUC) dans l’industrie progresse (+1 pt à 80 %). Par ailleurs, la Banque de France maintient son estimation du niveau d’activité pour décembre ainsi que sa prévision de croissance pour 2021 (de +6,7 %). • Les résultats définitifs de l’Indice des Prix à la Consommation (IPC) estiment une inflation en glissement annuel stable en décembre, à +2,8 %, comme dans les résultats provisoires publiés le 4 janvier. L’accélération des prix de l’alimentation et des produits manufacturés et le ralentissement des prix de l’énergie et de ceux des services expliquent cette stabilité. • Les créations d’entreprises sont en légère hausse en décembre après une baisse en novembre (+0,8 % en cvs-cjo après −3,6 %) ; alors que les immatriculations de micro-entrepreneurs, plus volatiles, rebondissent (+2,7 % après −5,0 %), les créations d’entreprises classiques diminuent de nouveau (−2,4 % après −1,2 %). En 2021, le nombre total d’entreprises créées augmente fortement (+17,4 % en brut, après +4,0 % en 2020, qui avait vu un fort recul pendant le 1er confinement), reprenant le rythme de progression des années d’avant-crise.

  

Generated by Feedzy