En 2020, la consommation brute d’énergie dans l’industrie baisse de 9 % et s’établit à 32,2 millions de tonnes d’équivalent pétrole. La baisse de consommation énergétique est plus faible que la baisse d’activité enregistrée dans l’industrie en 2020 (− 12 %). 40 % des établissements industriels indiquent que leur consommation d’au moins une énergie a baissé en raison de la crise sanitaire, tandis que 3 % des établissements estiment avoir augmenté la consommation d’au moins une énergie.La facture énergétique recule de manière plus marquée (– 15 %) que la consommation d’énergie en raison d’un fort repli des prix, en particulier du gaz naturel et des produits pétroliers. L’électricité est la seule énergie dont le prix augmente en 2020.Si la consommation de certaines énergies pétrolières, comme le butane, et les combustibles minéraux solides baisse particulièrement, le gaz naturel, l’hydrogène et le bois résistent. L’évolution de la consommation énergétique est très différente selon le secteur d’activité : l’industrie pharmaceutique est le seul secteur dont la consommation d’énergie augmente. À l’inverse, celle du secteur chimique et de la métallurgie s’effondre.

Generated by Feedzy