Parmi les principales conclusions de cette 12ème édition du Tableau de bord de l’attractivité de la France, on pourra retenir en particulier :

La France conserve en 2020 sa position de première destination des projets d’investissements étrangers en Europe acquise en 2019, devant le Royaume-Uni et l’Allemagne, notamment pour les projets de production et les centres de R&D. La France a ainsi enregistré 17,7% des annonces de projets d’investissements (contre 17,5% pour le Royaume-Uni et 16,7% pour l’Allemagne).
La contraction de 35% des flux d’investissements directs étrangers (IDE) mondiaux s’est traduite pour la France par une baisse marquée des flux d’IDE entrants, passant de 25 Md€ en 2019 à 4 Md€ en 2021 (données Banque de France).
Les atouts de la France restent multiples. Le pays offre, de par sa position géographique et la qualité de ses infrastructures, un accès direct privilégié aux principaux marchés du continent européen. Le tableau de bord souligne également que l’amélioration de la compétitivité en France depuis une dizaine d’années permet de concurrencer nos partenaires européens en matière de coût du travail. Par ailleurs, les mesures de soutien public à la R&D et la mobilisation des pouvoir publics en faveur d’une croissance décarbonée sont autant d’atouts reconnus par les investisseurs étrangers.

Ces résultats sont aussi le fruit de mesures concrètes prises en faveur de l’attractivité des territoires et des mesures de protection des entreprises et des salariés mises en œuvre pour faire face à la crise sanitaire, puis économique :

La préservation de l’outil de production et de l’emploi a été assurée à travers le déploiement de nombreux dispositifs de soutien, comme la mobilisation du fonds de solidarité, des prêts garantis par l’Etat, des exonérations de cotisations ou encore le recours à l’activité partielle. Le déploiement rapide de France Relance – 70 des 100 Md€ ont été engagés avant la fin de l’année 2021 – a permis un redémarrage rapide de notre économie.
Des efforts de simplification administrative ont été engagés, notamment avec les lois PACTE, ESSOC et ASAP, et le système social français a été rénové aux travers des ordonnances « Travail » de 2017. L’environnement fiscal a aussi été réformé : il est désormais allégé (renforcement du crédit d’impôt recherche, baisse des impôts de production et de l’impôt sur les sociétés) et offre un cadre juridique sécurisé et lisible aux entreprises.

Le Tableau de bord de l’attractivité de la France permet de comparer la France à ses principaux concurrents sur des bases objectives. Il constitue par conséquent un précieux outil pour la définition et la conduite sur le long terme des politiques gouvernementales en faveur de l’attractivité.

Ce Tableau de bord a l’ambition de démontrer que l’attractivité ne peut se réduire à l’examen d’un unique indicateur et doit être appréhendée en intégrant l’ensemble des composantes de l’attractivité d’une économie. Il confirme, dans d’autres domaines, la nécessité de maintenir un niveau élevé d’ambition dans un environnement de plus en plus concurrentiel.

+ Télécharger le Tableau de bord de l’attractivité de la France, édition 2021 >>

Generated by Feedzy