En France, parmi les personnes qui prennent leur retraite chaque année, 12 % en profitent pour déménager, l’année de ce départ, un an plus tôt ou un an plus tard. Ces jeunes retraités quittent les pôles des plus grandes aires pour résider dans des villes plus petites, situées en bord de mer ou dans le Massif central.Les personnes seules ainsi que les familles monoparentales sont les plus mobiles. Les déménagements des couples sont moins fréquents et s’étalent sur des périodes plus longues, en lien avec la date de départ à la retraite de chacun des conjoints.Les jeunes retraités habitant en appartements déménagent plus fréquemment, souvent au profit de maisons. C’est notamment le cas des retraités quittant l’Île-de-France pour la province : plutôt aisés, ils emménagent dans des logements plus grands, souvent des maisons dont ils sont ou deviennent propriétaires.Les personnes déménageant au sein de l’Île-de-France vivent plus fréquemment en couple, avec des enfants encore à charge et ont des revenus plutôt modestes. Elles déménagent souvent vers des logements plus petits, anticipant le départ des enfants.

Generated by Feedzy