La conférence ministérielle sur la facturation électronique du 10 février traduit la volonté de la présidence française d’engager les discussions sur la généralisation de la facturation électronique dans la perspective d’une harmonisation au niveau européen. Elle permettra d’organiser un débat avec les entreprises européennes sur ce levier de simplification fiscal qui représente un bouleversement du mode de fonctionnement de nombreuses entreprises.

Generated by Feedzy