• L’indice PMI composite (définitif) de l’activité en France baisse de nouveau en janvier (−3,1 pt à 52,7 après −0,3 pt, non révisé), principalement à cause de l’activité passée dans les services, qui est pénalisée par la situation épidémique (−3,9 pt à 53,1 après −0,4 pt) ;  la production passée dans l’industrie reste en hausse (+0,5 pt après +0,3 pt). • L’Indice de la Production Industrielle (IPI) est quasi-stable en décembre après une baisse en novembre (+0,1 % après −0,6 %). La fabrication automobile progresse fortement pour un deuxième mois consécutif (+11,7 % après +10,1 %) et les autres matériels de transport rebondissent après plusieurs mois d’oscillation (+11,0 % après −13,0 %) ; la production baisse toutefois dans les autres produits industriels (−1,4 % après −0,3 %). • Au 4e trimestre, l’emploi salarié privé poursuit son rebond avec +106 700 créations nettes d’emploi (soit +0,5 %) après +95 200 au T3 (soit +0,5 %), surtout soutenu par l’intérim (+71 100 soit +9,1 %) et la poursuite du rebond dans le tertiaire marchand hors intérim (+30 800 soit +0,3 %). Il dépasse ainsi de +1,5 % (soit +297 300) son niveau d’avant-crise, qui était un plus haut depuis 10 ans.

  

Generated by Feedzy