En 2020, 154 600 mariages ont été célébrés en France, un nombre historiquement bas dû à l’épidémie de Covid-19. Le nombre de mariages baisse depuis une vingtaine d’années, mais il a chuté de près d’un tiers entre 2019 et 2020. La période de confinement de la mi-mars à la mi-mai 2020 a entraîné une mise à l’arrêt des célébrations de mariages. Les restrictions sanitaires, imposant notamment un nombre maximum de convives aux célébrations, ont eu des répercussions sur la suite de l’année jusqu’au deuxième confinement de novembre 2020.Un grand nombre de mariages ont donc été annulés ou reportés, en particulier pour les personnes de moins de 55 ans. Le nombre de nouveaux mariés de 55 ans ou plus, bien qu’en nette baisse par rapport à 2019, diminue bien moins que pour les plus jeunes.Les futurs époux ont dû s’adapter : les mariages maintenus se sont ainsi davantage tenus dans la commune de résidence des mariés, peut-être en lien avec les restrictions de déplacement mises en place à plusieurs périodes de l’année. Ils ont également moins souvent eu lieu le samedi, jour néanmoins le plus plébiscité, le nombre limité d’invités autorisés aux cérémonies ayant peut‑être rendu moins indispensable la tenue des mariages un week-end.

Generated by Feedzy