L’intégration des pays émergents, en particulier de la Chine, au commerce mondial a bouleversé le paysage des échanges et des chaînes de production mondiales ces trente dernières années.

Pour caractériser ce processus, les économies émergentes peuvent être examinées sous trois angles distincts mais liés : 1) leur degré d’intégration aux chaînes de valeur mondiales (mesuré notamment par le contenu en importations de leurs exportations) ; 2) la spécialisation de leurs exportations ; 3) leur positionnement en gamme.

Il ressort de l’analyse des données du commerce international en valeur ajoutée que les pays émergents auraient suivi une stratégie d’intégration au commerce mondial par phases successives. À l’exemple de la Chine, ces pays auraient profité dans un premier temps d’une spécialisation fondée sur leurs avantages comparatifs au sein des chaînes de valeur mondiales, avant de diversifier leurs productions et leurs exportations, puis finalement de se spécialiser de nouveau à mesure de la montée en gamme de leurs productions. Ce dernier phénomène s’accompagne d’une remontée de la chaîne de valeur pour ces secteurs de spécialisation, ou « ré-internalisation », qui se traduit par une baisse progressive de la dépendance aux intrants étrangers nécessaires à la production de ces biens (composants électroniques, machines), partiellement remplacés par de la production locale.

Ainsi, la relation entre niveau d’intégration dans les chaînes de valeur mondiales et niveau de développement économique ne semble pas linéaire. Une dynamique de re-localisation des étapes de production des chaînes de valeur mondiales s’observe aujourd’hui dans plusieurs pays d’Asie émergente, posant la question de l’étape suivante de leur intégration.

 

 

 

+ Télécharger l’étude complète Trésor-Éco n° 301>>

+ Autres publications à consulter sur le sujet :

J. Imbs et R. Wacziar (2003), Stage of diversification, The American Economic Review.
L. Chen (mai 2012), The BRICS in global value chains: an empirical note.
Banque mondiale (octobre 2019), Trading for development in the age of global value chains, World Development Report 2020.

+ Voir toute la collection des études Trésor-Éco : Français / English

Generated by Feedzy