Sur les 2 millions de salariés des groupes industriels en 2019, un sur cinq est employé par une filiale non industrielle (commerce ou service). Pour 56 % de ces salariés, une convention collective de branche industrielle est appliquée. Pour un groupe industriel donné, plus la filiale est spécialisée et assume un lien fonctionnel avec les filiales industrielles, plus elle est susceptible d’appliquer une convention industrielle. Cette situation a d’autant plus de chance de se produire que la filiale emploie une plus forte proportion de cadres. Ces conventions industrielles prévoient en général des dispositions salariales plus favorables : leur application se traduirait ainsi, pour ces postes, par un minimum moyen de grille salariale supérieur de 9 %. Les salaires effectivement perçus dans ces filiales de commerce ou de service sont supérieurs à ceux par ailleurs pratiqués dans les entreprises du commerce et des services.

Generated by Feedzy