Le 25 février 2022, à l’occasion de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, a réuni à Paris les ministres européens des affaires économiques et financières, les 27 gouverneurs de banques centrales nationales, Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne, le vice-président exécutif de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, les commissaires européens, Paolo Gentiloni et Mairead McGuinness, ainsi que le président de la Banque européenne d’investissement, Werner Hoyer, pour une réunion informelle du Conseil ECOFIN.

La séquence a débuté par une réunion de l’Eurogroupe réunissant les ministres des affaires économiques et financières de la zone euro, la Commission européenne et la Banque centrale européenne, qui était présidée par le président de l’Eurogroupe, le ministre des Finances irlandais Paschal Donohoe.

Étant données les évolutions géopolitiques récentes, les ministres ont participé à une session de travail spéciale consacrée à la situation actuelle en Ukraine et à son impact économique sur l’Union européenne. La session de l’ECOFIN du matin est revenue sur les conclusions opérationnelles du Conseil européen extraordinaire ayant eu lieu la veille et sur les conséquences économiques de la crise, notamment les prix de l’énergie. Les ministres ont discuté des conséquences économiques liées au contexte géopolitique actuel. Ils ont réfléchi également aux moyens de renforcer la puissance économique de l’Union européenne sur la scène mondiale.

Le déjeuner de travail était l’occasion de poursuivre ces échanges.

L’après-midi était consacrée aux défis de plus long terme :

Lors de la première session de travail, les ministres, rejoints par les gouverneurs des banques centrales, ont échangé sur les politiques économiques à mener et leur coordination, en sortie de crise et au-delà, afin d’augmenter le potentiel de croissance et préparer l’Europe de 2030. Ils ont discuté plus spécifiquement de la meilleure articulation des politiques budgétaires et monétaires pour soutenir de manière durable la relance de l’économie européenne et ont débattu de la manière de concilier la soutenabilité budgétaire avec les nécessaires dépenses d’avenir dans la double transition écologique et numérique. Cette session était également un focus sur l’impact économique des récentes évolutions géopolitiques.
La seconde session de travail était consacrée au renforcement du secteur financier européen pour qu’il puisse mieux répondre aux besoins de l’économie européenne. Les ministres et les gouverneurs des banques centrales ont évoqué ainsi les politiques permettant de mettre le secteur financier européen, et en particulier les marchés de capitaux, au service du financement de l’économie réelle, afin de répondre aux besoins d’investissement dans la transition écologique et numérique.

> Le dossier de presse

> Le communiqué de presse

La présidence française du Conseil de l’Union européenne

Pour la première fois depuis 14 ans, la France prendra la présidence du Conseil de l’Union européenne (UE) le 1er janvier 2022. Comment fonctionne la présidence du Conseil de l’UE et quel sera le rôle de la France dans ce cadre ? Toutes les informations ici >>

Retrouvez les informations sur la présidence française du Conseil de l’Union européenne sur le site officiel et les réseaux sociaux de la présidence :

Site internet : www.europe2022.fr
Facebook
Instagram
LinkedIn
Twitter
Youtube
Flickr

Generated by Feedzy