Le 24 février, les tensions géopolitiques entre la Russie et l’Ukraine ont atteint leur paroxysme, avec l’offensive militaire de la Russie en Ukraine. Cette situation a eu des impacts considérables sur les marchés financiers russes (cf. infra.) : i) les principaux indices boursiers moscovites ont accusé un recul considérable depuis le début de la semaine. ii) les conditions de financement de marché de l’Etat russe se sont également dégradées et iii) le rouble a connu une forte dépréciation face à l’euro et au dollar. Face à la situation, la Banque de Russie a réagi à plusieurs reprises. Le 22 février elle a indiqué qu’elle était « prête à prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver la stabilité financière». Le 24 février, elle a annoncé des interventions de change pour soutenir le rouble, un élargissement du collatéral éligible aux opérations de refinancement et des opérations exceptionnelles d’apport de liquidité aux banques. Le 25 février, elle a indiqué être prête à apporter le soutien nécessaire aux banques russes touchées par les nouvelles sanctions (Sberbank; VTB, Sovcombank, Novikombank, Otkritie, Promsvyazbank et la banque Rossiya). Elle a également procédé à des ajustements techniques de ses opérations de politique monétaire pour apporter le cas échéant plus de liquidités aux banques

► Inde : signature d’un accord de libre-échange avec les Emirats arabes unis

► Nigéria : la croissance a atteint +3,4 % en 2021

► Chine : publication du 14ème plan quinquennal dédié à la vieillesse

► Point marchés

Generated by Feedzy