2021, année record pour les investissements internationaux en France : 1 607 décisions d’investissements ont été recensées, en hausse de 32 % par rapport à 2020. Ces annonces de projets participeraient à créer ou à maintenir 45 008 emplois, soit 30 % de plus qu’en 2020. Les indicateurs du bilan publié par Business France ont donc dépassé leur niveau de 2019 (1 468 projets recensés pour 39 542 emplois), traduisant l’attractivité renouvelée de la France dans le contexte de la pandémie mondiale.

66 % des décisions d’investissements sont d’origine européenne, en hausse de 36 % par rapport à 2020, alors que cette proportion s’élève, pour l’Amérique du Nord et l’Asie, à respectivement 19 % et 8 %. L’Allemagne devient d’ailleurs le 1er investisseur étranger en France et dépasse ainsi les Etats-Unis (18 % des décisions d’investissements contre 15 %). Le Royaume-Uni complète le podium avec 9 % des décisions d’investissements, suivi par la Belgique (7 %) et les Pays-Bas (6 %).

Le bilan de Business France semble confirmer la trajectoire de réindustrialisation de la France

Plus d’un quart des décisions d’investissements recensées (460 sur 1607, soit 28,6 %) portent sur des projets de nature industrielle, là encore en très forte hausse par rapport l’année dernière (+ 49 %). Ces projets industriels reposent pour l’essentiel sur des projets d’extension de sites (83 %). Il apparait également que 29 % des projets et 34 % des emplois potentiellement créés concernent des activités de production. Avec 155 projets d’investissements, le secteur de la R&D et de l’ingénierie devrait par ailleurs participer à générer plus de 3 000 emplois.

Les projets d’investissements recensés irriguent l’ensemble du territoire, bénéficiant du déploiement de la Team France Invest

Les principales Régions d’accueil des projets sont l’Ile-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes, le Grand Est, les Hauts-de-France et l’Occitanie. Toutefois le quart nord-est du pays concentre les projets susceptibles de créer ou de maintenir le plus d’emplois. Le bilan précise par ailleurs que 45 % des décisions d’investissements concernent des communes de moins de 20 000 habitants. Ce fort maillage territorial semble bénéficier des efforts de la Team France Invest puisque Business France a partagé 1 930 projets aux Régions et les investisseurs ont été destinataires de 1 222 offres territoriales pour faciliter leur investissement.

Le bilan complet sera publié fin mars.

Une mission essentielle de la direction générale du Trésor

La direction générale, avec son réseau à l’étranger, a renforcé son activité sur cette mission d’attractivité des investissements étrangers. Associé à la Team France Invest, le Trésor participe notamment très activement à l’organisation des Sommets annuels Choose France, et aux annonces d’investissement qui accompagnent traditionnellement cet évènement. La journée du 17 janvier 2022 dédiée à l’attractivité (suite à l’annulation du sommet en présentiel en raison du contexte pandémique) a ainsi été l’occasion d’annoncer 21 projets d’investissements, représentant plus de 4 Md€ d’investissements et devant engendrer la création de 10 000 emplois. Mais le réseau des Services économiques du Trésor est aussi très actif sur le volet de la prospection à l’étranger, et à l’origine d’une partie des projets d’investissements recensés dans ce bilan, avec plus de 200 projets d’investissements identifiés et/ou accompagnés en 2021.

 

Méthodologie du bilan annuel de Business France

Disponible depuis 1993, le bilan recense les projets d’investissement d’origine étrangère créateurs d’emploi durable. Il repose sur des annonces de projets validées par les équipes de Business France et des Agences Régionales de Développement et comptabilise le nombre d’emplois associés. Le nombre d’emplois créés ou maintenus retenu au Bilan est celui annoncé pour les trois années à venir, cette durée correspondant approximativement à l’horizon temporel de programmation des investissements par les entreprises.

Generated by Feedzy