• Les climats des affaires à fin mars progressent légèrement dans les services et le bâtiment, mais se replient dans l’industrie, selon la principale enquête mensuelle de conjoncture de la Banque de France. Pour avril, les entreprises disent anticiper une hausse de l’activité, excepté dans le bâtiment : à ce stade, la guerre en Ukraine semble être majoritairement une source d’incertitude, plus que de recul assuré de l’activité. Les résultats de cette enquête montrent plus de résilience que ceux des enquêtes de l’Insee de début avril. • Dans son point de conjoncture à début avril, la Banque de France estime maintenant que l’activité en France a été stable en février, et non en hausse ; en revanche, elle aurait progressé en mars (passant d’un niveau à +1 % de son niveau d’avant-crise en janvier-février, à +1¾ % en mars) ; la croissance s’établirait autour de +¼ % au 1er trimestre. • En mars, l’indice des prix à la consommation (IPC) progresse de +1,4 % sur un mois, et l’inflation atteint ainsi +4,5 % sur un an. • D’après les Douanes, le déficit commercial en biens repart à la baisse en février à −10,3 Md€ (après −8,0 Md€ en janvier) par contrecoup, sur les exports, de la livraison d’un paquebot le mois dernier. • Selon les chiffres de la balance des paiements, le déficit des transactions courantes atteint −1,1 Md€ en février, après −1,3 Md€ en janvier.

 

Generated by Feedzy