Le climat des affaires de l’Insee est stable en mai (à 106), et demeure ainsi à un niveau supérieur à sa moyenne de longue période (100). Cette stabilité reflète une amélioration du climat dans les services et le commerce de détails alors qu’il se détériore dans l’industrie, le bâtiment et le commerce de gros. Cela est relativement proche des messages envoyés par les enquêtes de conjoncture de la Banque de France à fin avril. Le climat de l’emploi de l’Insee perd 1 point (à 110), mais se situe à un niveau élevé.
• En mai, selon l’Insee, la confiance des ménages est en baisse modérée (−1 pt à 86 en variation mensuelle, après −3 pt en avril et −7 pt en mars), et recule ainsi pour le 5e mois consécutif ; cet indicateur creuse ainsi l’écart avec sa moyenne de long terme (100).
• En mai, l’indice PMI flash fléchit (−0,5 pt à 57,1), demeurant toutefois bien au-dessus du seuil d’expansion.  

 

Generated by Feedzy