En 2021, l’activité rebondit nettement : le produit intérieur brut (PIB) en euros constants progresse de 6,8 %, après – 7,8 % en 2020. Ce rebond franc n’est toutefois pas complet, tout comme l’amélioration de la situation sanitaire à laquelle il est largement lié. Ainsi, en moyenne sur l’année 2021, le PIB est 1,5 % inférieur à son niveau moyen en 2019. La production des diverses branches et les composantes de la demande rebondissent, avec cependant des différences importantes d’intensité.Avec la forte reprise de l’activité, les revenus du travail contribuent au dynamisme du revenu disponible des ménages. Ainsi, malgré des prix allants, le pouvoir d’achat des ménages par unité de consommation progresse de 1,9 %. Avec le rebond des dépenses de consommation, le taux d’épargne diminue mais reste à un niveau historiquement élevé, à 18,7 %. La reprise économique stimule les résultats des entreprises, qui bénéficient aussi d’une forte augmentation des revenus de la propriété, notamment ceux reçus du reste du monde. Dans ces conditions, le besoin de financement de la Nation se réduit, à 0,4 % du PIB.

Generated by Feedzy