En zone euro, les enquêtes PMI de mai indiquent une décélération dans les services (56,3 après 57,7 en avril) et l’industrie manufacturière (54,4 après 55,5). Une évolution similaire des PMI est visible en Allemagne dans les services (56,3 après 57,6) mais pas dans l’industrie où le niveau reste stable (54,7 après 54,8), tout comme le climat des affaires mesuré par l’institut IFO (86,9 après 86,8). La deuxième estimation du PIB allemand confirme la reprise de l’activité au premier trimestre 2022 (+0,2 % après −0,3 %). En Espagne, les ventes aux détails reprennent en avril (+5,3 % après −4,3 %). Au Royaume-Uni, les enquêtes PMI traduisent un ralentissement marqué dans les services en mai (51,8 après 58,9) et plus mesuré dans l’industrie manufacturière (54,6 après 55,8). Aux États-Unis, la deuxième estimation du PIB confirme la chute de l’activité au premier trimestre 2022 (−0,4 % après +1,7 %). En avril, la consommation s’accroit (+0,7 % après +0,5 % en mars) et les commandes de biens durables poursuivent leur hausse (+0,4 % après +0,6 %). Enfin les données du CPB montrent une contraction du commerce mondial en mars (−0,2 % après +0,2 en février).

 

Generated by Feedzy