Selon StatsSA, le PIB sud-africain a progressé de 1,9 % au premier trimestre 2022 (v.t, après 1,4 % au trimestre précédent). La croissance, significativement supérieure aux anticipations des marchés (entre 1,2 % et 1,7 %), atteint ainsi un niveau qui n’avait pas été observé depuis plus d’un an. L’économie dépasse donc pour la première fois ses niveaux d’activité pré-crise (+0,5% par rapport au PIB du premier trimestre 2020). Sur le plan sectoriel, l’activité a crû en particulier dans l’industrie manufacturière (près de 5 %), le commerce (plus de 3 %) et les services financiers et aux entreprises (plus de 1,5 %). A l’inverse, elle s’est contractée dans le secteur minier (-1 %). Du point de vue de la demande, la consommation des ménages est le principal contributeur à la croissance (à hauteur de près de 1,5 pp), en lien avec un rebond de la confiance suivant la levée de la plupart des restrictions sanitaires à la fin de l’année 2021, ainsi qu’une baisse du chômage sur le premier trimestre 2022. Pour l’ensemble de l’année 2022, le consensus s’établit toujours aux alentours d’une croissance de 2%, après 4,9% en 2021.

► Chili : hausse du taux directeur de 75 points de base et révision à la hausse des perspectives de croissance

► Chine : hausse de l’excédent commercial en mai grâce à la reprise des exportations

► Inde : révision à la hausse des prévisions d’inflation et nouvelle hausse des taux directeurs

► Russie : baisse du taux directeur de 150 pdb à 9,5 %

Generated by Feedzy