Entre 2018 et 2020, 47 % des entreprises de 10 salariés ou plus des secteurs marchands non agricoles ont innové, plus souvent en procédés (41 %) qu’en produits (21 %).Innover est plus fréquent dans les secteurs de l’information-communication (74 % d’entreprises innovantes), des activités spécialisées, scientifiques et techniques (56 %), de l’industrie (54 %) et des activités financières et d’assurance (52 %). La propension à innover augmente avec la taille des entreprises.Les entreprises ayant engagé des dépenses en faveur d’activités d’innovation en 2020 consacrent en moyenne 8 % de leur chiffre d’affaires à l’innovation, dont les trois quarts sont dédiés aux dépenses de recherche et développement.En 2020, la crise sanitaire a affecté les innovations de près d’un tiers des entreprises, qu’il s’agisse de l’introduction d’une innovation non prévue, anticipée, reportée ou abandonnée.Une entreprise innovante sur trois estime que son innovation a généré des bénéfices environnementaux importants au niveau de l’entreprise ou de l’utilisateur final, notamment une amélioration du recyclage ou une plus grande efficacité énergétique.La moitié des entreprises n’innovent pas parce qu’elles ont d’autres priorités, qu’elles jugent les coûts de l’innovation trop élevés ou qu’elles n’ont pas assez de personnel qualifié.

Generated by Feedzy