Le PIB rebondit au 2e trimestre (+0,5 %) selon la première estimation des comptes nationaux publiée par l’Insee, après une baisse au 1e trimestre (−0,2 %). La croissance est principalement portée par le commerce extérieur, avec des exportations dynamiques – notamment en tourisme et en services de transport, c’est-à-dire de fret – et des importations en repli. L’acquis de croissance pour l’année 2022 au T2 2022, i.e. la croissance annuelle qu’il y aurait si la croissance trimestrielle était nulle aux 3e et 4e trimestres, s’établit à +2,5 %. Enfin, le PIB dépasse de 1,0 % son niveau du T4 2019.

L’indice des prix à la consommation (IPC) progresse de 0,3 % en juillet sur un mois (après +0,7 % en juin), atteignant ainsi +6,1 % sur un an (après +5,8 %), selon l’estimation provisoire de l’Insee. Sur un an, la hausse des prix est quasi-généralisée mais demeure portée par la forte progression des prix de l’énergie (+28,7 % après +33,1 %).

L’indice des prix de production et d’importation de l’industrie (IPPI) progresse de 1,4 % en juin sur un mois et de 25,0 % sur un an.

La consommation des ménages en biens augmente légèrement en juin (+0,2 %), mais reste inférieure à son niveau d’avant-crise (−2,2 % par rapport à la moyenne de 2019).

La confiance des ménages baisse en juillet selon l’Insee, pour un septième mois consécutif (−2 pt à 80 en variation mensuelle), à un niveau proche des plus bas de la série.

 

 

Generated by Feedzy