En France hors Mayotte, l’emploi saisonnier, destiné à répondre à un accroissement local et temporaire de l’activité économique, représente plus de 4 millions de postes en 2017, soit 11 % des postes du privé, mais seulement 1,4 % en équivalent temps plein. Pris dans leur ensemble, les postes saisonniers sont concentrés sur la période estivale mais, à l’échelle d’un secteur d’activité ou d’un territoire, le recours à la main-d’œuvre saisonnière fluctue tout au long de l’année. Un poste saisonnier sur deux est un contrat intérimaire.Hors intérim, l’hébergement-restauration et les activités artistiques et de spectacle concentrent une grande partie de l’emploi saisonnier. Toutefois, le secteur agricole recourt proportionnellement le plus à cette forme d’emploi.À une échelle locale, cette diversité sectorielle est amplifiée : tourisme d’hiver ou d’été, récoltes, productions de films télévisés, etc. Ce type de poste, occupant 2,5 millions de personnes dont 15 % travaillent en dehors de leur région de résidence, propose des conditions d’exercice particulières : contrats courts et en général peu qualifiés.

Generated by Feedzy