En 2021, 742 100 bébés sont nés en France, soit 0,9 % de plus qu’en 2020. Cette remontée met fin aux six années de baisse du nombre de naissances observées entre 2015 et 2020.La chute des naissances début 2021, neuf mois après le premier confinement, a été compensée ensuite. Les naissances sont reparties en effet temporairement à la hausse en mars et avril 2021, puis plus durablement à partir d’août, neuf mois après le second confinement. En janvier 2022, les naissances reculaient à nouveau, neuf mois après le troisième confinement, et augmentaient temporairement en février. Les trois confinements n’ont donc pas eu le même impact sur les naissances, mais ils ont un point commun : au sortir des confinements, les conceptions s’accélèrent.L’impact des confinements n’est pas le même à tous les âges. Les femmes les plus jeunes ont fait moins d’enfants pendant les confinements, sans rattraper ces baisses les mois suivants. Pour les trentenaires, et encore davantage pour les quadragénaires, les forts rebonds au sortir des confinements ont plus que compensé les baisses observées certains mois.

Generated by Feedzy