• Selon les enquêtes mensuelles de conjoncture de l’Insee, le climat des affaires en France est stable en octobre (à 102, au-dessus de sa moyenne) et témoigne d’une résilience de l’économie nationale. Cette stabilité recouvre une amélioration des climats dans l’industrie, le bâtiment et le commerce de détail et un léger recul dans les services (voir infra).

• Selon l’enquête trimestrielle de l’Insee dans l’industrie manufacturière, la demande globale est bien orientée (+1 pt à 8 pour l’évolution prévue et +8 pt à 13 pour l’évolution passée), mais la part des entreprises soulignant des goulets de production augmente nettement (+5 pt à 49 %). Le climat de l’emploi, quant à lui, est quasi-stable à un niveau élevé (−1 pt à 108).

• Selon la Banque de France, les volumes de ventes dans le commerce de détail bondissent en septembre (+2,2 %, après −0,3 % en août) et s’approchent ainsi de leur niveau d’avant-crise (−1,5 % par rapport à leur moyenne de 2019) (voir infra). Ils baissent toutefois de −1,5 % sur le 3e trimestre.

Le nombre de créations d’entreprises est en hausse en septembre selon l’Insee (+1,5 % après +2,1 %).

• En septembre, les prix en euro du pétrole baissent de nouveau selon l’Insee (−8,8 % après −9,6 %) tout comme ceux des matières premières importées hors énergie (−3,4 % après +0,2 %).

 

Generated by Feedzy