En zone euro, la deuxième estimation du PIB confirme la stabilisation de l’activité au quatrième trimestre 2021 (+0,3 % après +2,3 %), tirée notamment par une production industrielle allante en fin d’année (+1,4 % en décembre après +2,4 %). En revanche, le déficit commercial s’accentue en décembre (-4,6 Md€ après -1,4 Md€). En Allemagne, les perspectives économiques s’améliorent en février selon l’enquête de l’institut ZEW (+54,3 après +51,7). En Espagne et en Italie, la publication détaillée des indices de prix à la consommation de janvier confirment la hausse soutenue des prix (+6,1 % après +6,6 % en Espagne, +5,3 % après +4,2 % en Italie). Chez nos voisins transalpins, la balance commerciale enregistre un léger déficit en décembre (-0,3 Md€ après +3,3 Md€).  

Au Royaume-Uni, les prix à la consommation poursuivent leur forte progression en janvier (+5,5 % après +5,4 %). Par ailleurs, le taux de chômage britannique se stabilise en décembre (+4,1 % après +4,1 %).

Au Japon, l’activité se redresse au quatrième trimestre 2021 (+1,3 % après -0,7 %) alors que la production industrielle reflue légèrement en décembre (-0,8 % après +6,3 %). En janvier, l’inflation japonaise reste légèrement positive (+0,5 % après +0,8 %) et le déficit commercial se creuse (-933 Md¥ après -550 Md¥).

Aux États-Unis, en janvier, la production industrielle (+1,4 % après -0,1 %) et les ventes au détail rebondissent (+3,8 % après -2,5 %), mais les mises en chantier reculent nettement (-4,1 % après +0,3 %).

 

 

Generated by Feedzy